La Rueda d’anniversaire

Mercredi passé, ça sentait un peu le roussi, surtout après 23 heures. Ensuite, l’excellent orchestre Tango Tinto a commencé à jouer, et je me suis dit que j’allais peut-être y échapper… Las, à la première pause, avec une heure de retard sur le calendrier, aux toutes petites heures de 2009, j’ai bien compris que je n’échapperais pas à la tradition. Je me suis demandé si j’allais fuir vers les WC, j’ai bien tenté de me cacher sous la table… J’ai donc respiré un bon coup, et je me suis dit que j’allais profiter de ce moment: que demander de plus pour commencer l’année?

La rueda, dans le tango argentin, n’est pas du tout la même chose que la rueda, dans la salsa. La rueda est une tradition qui consiste à faire danser celui qui a son anniversaire avec toutes les femmes (et vice-versa) qui le souhaitent, le temps de quelques vals.

C’est une tradition bizarre, il est difficile de trouver la juste place entre la timidité de certains qui souhaiteraient se cacher sous la table, ou ne dire à personne que c’est son anniversaire ce soir-là, et le narcissisme d’autres qui se réjouiraient presque de se « produire » devant tout le monde.

Je fais plutôt partie de la première catégorie, mais j’ai déjà vécu, dans un autre contexte, un anniversaire inaperçu, et ça m’a suffi. Je trouvais donc trop dommage de dire à personne parmi mes amis du tango que c’était « mon » jour, et tout aussi dommage de prendre mon air le plus menaçant et dire à tout le monde: « Si vous me faites danser une rueda ce soir, soyez certains que je vous en voudrai toute ma vie… And I mean it! »

En plus, je trouve que c’est vraiment un très bon exercice pour savoir si on est vraiment dans la musique, avec la partenaire, avec le tango. Faire abstraction de tout ce qui nous entoure, c’est ce j’essaie de faire lors de chaque danse, lors de chaque milonga. Ne pas réfléchir, ne pas penser aux gens qui de toute manière nous regardent… Finalement, quoi de différent cette fois? Et c’est plus facile, car on peut même éteindre le radar qui nous sert habituellement à gérer le trafic!

Je mentirai en disant que je me suis senti aussi à l’aise que lors de n’importe quelle autre vals, mais au final, c’était très sympa. Merci à toutes celles qui ont bien voulu danser avec moi, et que je n’ai peut-être pas remercié sur l’instant.

Je ne peux que recommander à tous ceux et toutes celles fêtent leur anniversaire un soir de tango, de le dire à leurs amis, d’assumer, de prendre leur courage à deux mains et de se lancer sur la piste le moment venu, et tout oublier en s’oubliant dans les bras des autres…

Après, c’est au tour de tous les autres de dépasser leur trac (surtout les premières fois…) et se lancer sur la piste pour quelques dizaines de seconde de vals avec celui ou celle pour qui c’est le jour.

~ par jononline sur 02/01/2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :