Pour quelques milongas porteñas de plus…

… Ou un petit guide de quelques milongas à Buenos Aires.

Quand j’entends parler ceux qui partent en vacances, danser le tango en Argentine, je suis un peu titillé. J’ai bel et bien rencontré mon « mur » là-bas, celui qui fait que je n’ai plus cette tentation de vouloir y rester toujours plus longtemps et y retourner encore et encore, mais s’il pouvait se créer dans le coin une petite start-up spécialisée dans la téléportation, je pourrais être intéressé! Avis aux chercheurs amateurs…

Voici une petite sélection de milongas de Buenos Aires en fonction des soirées de la semaine, telles qu’elles existaient en 2007, quand j’ai séjourné là-bas. Je ne crois pas qu’il y ait eu beaucoup de changements. J’avais déjà écrit un article sur le sujet à l’époque où j’étais vraiment « dans le bain », mais je vais être plus synthétique ici:

En préambule… Du live! Du live! Du live! Soyez à l’écoute d’où ont lieu les concerts. Principalement au Salon Canning et à la Confiteria Ideal, mais il peut y en avoir aussi à La Viruta, Villa Malcolm, etc. Et préparez-vous pour prendre du plaisir à danser dans un mouchoir de poche.

Dans la mesure du possible, appelez auparavant pour réserver une table bien positionnée.

Lundi:
– Soirée potentiellement calme. Villa Malcolm pour commencer puis Gricel, public plus âgé mais jolie salle.

Mardi:
– Vous pouvez vous rendre d’abord à la Práctica Equis ou à la Catedral (à ne pas manquer), puis musique en live à l’une des soirées Parakultural au Salon Canning (autant y aller le mardi quand il y a un orchestre, à ne pas manquer)
– Porteño y Bailarín, la seule salle avec 2 pistes séparées!

Mercredi:
– Pour commencer, allez voir les orchestres Fernandez Fierro (le chat sera-t-il là?) ou Fervor de Buenos Aires en live ce soir-là. Je lis à l’instant que l’Orchestre s’appelle maintenant « Misteriosa Buenos Aires ». Je ne sais pas s’ils jouent toujours le mercredi soir à La Boca, mais renseignez-vous, ils valent la peine.
– La piste du salon El Beso est également spectaculaire ce soir-là, comme le mardi si je me souviens. Les hommes à droite, les femmes à gauche, et vive le cabeceo!
– Pour le dépaysement, vous pouvez aussi aller à la Milonga Gay La Marshall: tout le monde est bienvenu!

Jeudi:
– Egalement une soirée un peu plus tranquille. Le Niño Bien est une jolie salle, dans une ambiance relativement traditionnelle. Cochabamba 444 séduira les aventureux, coincée sous les arches de l’autoroute.
– Allez prendre un cours juste pour le fun à La Viruta (à ne pas manquer, juste pour voir la masse de jeunes qui y vont!)

Vendredi:
– Práctica de TangoCool à Villa Malcolm, ambiance jeune et sympa, à expérimenter dès 23h ou avant pour le cours. A la fermeture, terminer la nuit à la Viruta, c’est juste à côté.

Samedi:
– C’est le soir où les gens normaux de Buenos Aires peuvent sortir tard, pensez-y! L’occasion d’aller en groupe, expérimenter à quelques milongas traditionnelles, excentrées, comme Sunderland (exclusivement le samedi, je parle d’expérience), Sin Rumbo (trrrrès traditionnel, réserver), Bohemios (ambiance de quartier très sympa, mais attention car c’est dans La Boca, et de nuit, ça peut craindre un peu). Mieux vaut réserver une table pour éviter un long voyage pour rien. A Lola Mora (dans un collège, gratuite, un samedi par mois, je crois), j’y étais allé lors de ma première soirée de tango à Buenos Aires. Une amie m’avait emmené, je ne savais pas où j’étais. Je n’y suis jamais retourné, et c’est un de mes regrets. Les milongas sont de plus en plus chères, donc les gens locaux y vont moins souvent, ou vont dans celles qui demeurent bon marché. Pour un porteño qui doit payer ses entrées, de 0 à 10 pesos, c’est accessible, et 20, c’est très cher.
Ne manquez pas s’il fait beau et c’est l’été, La Calesita, en plein air. C’est assez éloigné du centre mais foncez là-bas!

Dimanche:
– Toujours quand il fait bon durant les beaux mois de l’année (de fin novembre à début avril, en gros), ne ratez pas la Milonga de la Glorieta de Barrancas de Belgrano tout d’abord, puis en second, la plus touristique qui a lieu sur un parquet de carton à la Plaza Dorrego, à San Telmo.
– Selon où vous avez commencé la soirée, vous pouvez enchaîner respectivement à la Viruta, ou au Torquato Tasso.

Agrémentez le tout de l’un ou l’autre concert qui a lieu lors de certaines milongas à la Confiteria Ideal (salle à ne pas manquer, à défaut de la meilleure ambiance qui soit), ou faites un tour si vous en avez l’occasion à la Milonga d’Independencia 572, pour une ambiance plus simple. Soyez à l’écoute pour savoir s’il n’y a pas des événéments spéciaux en plein air. Je me souviens qu’une fois, l’Avenida de Mayo avait été transformée en milonga géante, je ne sais plus pour quel prétexte.

Pour terminer, notez que pour chaque endroit, le jour de la semaine et l’organisateur sont des données très importantes. Il y a des lieux qui permettent de danser quasiment tous les soirs, comme la Confitería Ideal, e Salon Canning, Villa Malcolm… Mais en général, plusieurs organisateurs se partagent les soirées de ces endroits. Par exemple, Tangocool organise le mercredi et le vendredi à Villa Malcolm, et Parakultural le lundi, le mardi et le vendredi au Salon Canning, et le samedi dans le quartier de San Telmo. Une soirée Parakultural le mardi ou le vendredi n’aura ni le même public, ni la même ambiance. Un endroit peut être super branché et plutôt jeune un soir, et le contraire un autre soir, parfois même avec le même organisateur! La seule exception notable est La Viruta, qui reste toujours La Viruta, sauf exceptions.

Notez également bien l’adresse précise du local. Ne vous attendez pas à trouver une grande enseigne avec le nom de la milonga! Par exemple, le Porteño y Bailarín (ou plutôt les milongas Porteño y Bailarín) ont lieu dans un boliche (une discothèque) qui s’appelle Castelbamba… Et d’expérience, je peux vous dire que les autres soirs de la semaine que le dimanche et le mardi, on y danse de tout sauf du tango! Donc, bien noter les adresses. Bon, les chauffeurs de taxi connaissent généralement parfaitement, mais autant garder un peu le contrôle de l’itinéraire, des fois que…

J’ai sûrement oublié quelque chose, il y a sûrement eu des changements depuis le temps… De toute manière, n’hésitez pas à faire part de vos témoignages dans les commentaires, pour les prochains lecteurs-voyageurs.

~ par jononline sur 15/01/2009.

4 Réponses to “Pour quelques milongas porteñas de plus…”

  1. […] adresses principales pour danser à Buenos Aires Je vous conseille dans le billet précédent de connaître l’adresse du lieu où vous allez danser. Les chauffeurs de taxi sont sûrement […]

  2. Pour les tres traditionnalistes qui viennent pour experimenter le cabezeo (orthographe?) et le tango apilado plutot qu’ouvert, je rajouterais le samedi et le dimanche a Maipu 444.
    Le mercredi a El beso est devenu touristique et cela circule beaucoup moins bien que d’autres jours, je recommanderais, encore pour les « tradi », le jeudi ca ouvre a 18h et en tant que touriste il faut arriver tot pour etre bien place.
    Il y a aussi Humberto 1′ le vendredi, avec Luis, je crois.

    Vous en verrez des cheveux blancs dans les adresses que je propose, mais c’est genial de pouvoir vivre ca, de rencontrer des gens plus tout jeunes et qui restent avec les yeux brillants, habilles sur leur 31 pour aller danser. Respectez les regles de la milonga et vous verrez comme ils sont prets a partager, a raconter…

  3. […] vous avais mentionné dans un billet précédent quelques adresses de milongas à Buenos Aires. Je les ai répertoriées dans une Google Map (on […]

  4. WOW, ça c’est de l’info ! De quoi potasser durant les trois prochains mois… ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :