Les adresses principales pour danser à Buenos Aires

Je vous conseille dans le billet précédent de connaître l’adresse du lieu où vous allez danser. Les chauffeurs de taxi sont sûrement fiables à 99%, et ne faites pas croire à chacun que vous doutez de lui, ça peut être assez vexant. Toutefois, autant connaître son itinéraire un minimum à l’avance pour éviter de se faire duper. Surtout que maintenant, vous pouvez trouver toutes les adresses de Buenos Aires sur Google Maps! Il y a aussi un outil complet et surprenant que vous propose la Ville de Buenos Aires afin de vous y retrouver, et très accessoirement, planifier son itinéraire pour pouvoir faire comprendre au taxista que vous savez où vous allez.

Comme dit précédemment, par exemple, vous ne trouverez aucune grande enseigne vous indiquant « La Viruta »… Celle-ci est dans les sous-sols du Centre Arménien de Buenos Aires! Et je me répète, n’y allez pas n’importe quel soir de la semaine!

Donc, voici les adresses des endroits que je vous ai cités, plutôt par quartier:

Palermo
– Salon Canning, Avenida Scalabrini Ortiz 1331
– Villa Malcolm, Avenida Cordoba 5064
– La Viruta, Armenia 1366
– Práctica Equis (Practica X), Anchorena 641 Medrano 476 Humboldt 1464 (mardi)

Centre
– Confitería Ideal, Suipacha 380
– Porteño y Bailarín, Riobamba 345 (mardi et dimanche)
– El Beso, Riobamba 416
– La Marshall, Maipú 444 (mercredi)

Abasto
– Catedral, Sarmiento 4006
– Fernández Fierro, Sanchez de Bustamante 764 (soirée live le mercredi)
– Lola Mora, Río de Janeiro 946 (certains samedis)

San Telmo et environs
– Torquato Tasso, Defensa 1575 (dimanche)
– Plaza Dorrego (plein air), Defensa y Humberto Primo (dimanche)
– Niño Bien, Humberto Primo 1462 (jeudi)
– Cochabamba 444
– Independencia 572
– Bohemios, Necochea 948 (La Boca)
– Misteriosa (ex-Fervor), Almirante Brown 736 (La Boca) — (Teatro Verdi, vérifier si la soirée live du mercredi a toujours lieu)
– Gricel, La Rioja 1180 (lundi)

Attention, à La Boca de nuit, marchez du pas de la porte de la milonga au Radio Taxi que vous aurez préalablement appelé ou fait appeler, et souvenez-vous de son numéro généralement à 3 chiffres. Sans exceptions! Noter le numéro peut également servir lorsque l’on oublie distraitement ses toutes nouvelles chaussures dans le véhicule…

Un peu plus loin
– Sunderland Club, Lugones 3161 (Villa Urquiza)
– Sin Rumbo, Tamborini 6157 (Villa Urquiza)
– La Glorieta (plein air), 11 de Setiembre y Echeverría (Parc de Barrancas de Belgrano, Belgrano)
– La Calesita (plein air, seulement l’été), Comodoro Martin Rivadavia 1350 (Parc entre les Avenidas Lugones et Libertador, Nuñez)

Soyez attentifs à certaines subtilités dans les dénominations de rues: L’Avenida Comodoro Martin Rivadavia n’a absolument rien à voir avec l’Avenida Rivadavia, par exemple. Elles sont à des kilomètres de distance, alors gare aux erreurs! Notez donc les adresses en entier. De même, Lugones (sans autre précision, c’est une calle (rue, à prononcer comme « caché »). L’Avenida Lugones, c’est une autre avenue, généralement à grand transit, et dans un autre quartier.

Mais maintenant, pour nous simplifier la vie, Google Maps est très développé et vous permet de vous situer parfaitement. Par exemple, si vous y entrez « Calesita Martin Rivadavia », vous trouvez précisément l’emplacement de la milonga.

Pour ceux qui en veulent plus, voici une liste de milongas de Buenos Aires avec tous les détails. Le portail de tango de la ville de Buenos Aires, qui était très bien, est encore et toujours en reconstruction et inaccessible, mais il ne faut pas s’étonner, c’est aussi ça, l’Argentine.

Si vous avez passé d’excellentes soirées dans des endroits qui ne sont pas listés, n’hésitez pas à contribuer dans les commentaires ci-dessous!

~ par jononline sur 20/01/2009.

2 Réponses to “Les adresses principales pour danser à Buenos Aires”

  1. […] Notez également bien l’adresse précise du local. Ne vous attendez pas à trouver une grande enseigne avec le nom de la milonga! Par exemple, le Porteño y Bailarín (ou plutôt les milongas Porteño y Bailarín) ont lieu dans un boliche (une discothèque) qui s’appelle Castelbamba… Et d’expérience, je peux vous dire que les autres soirs de la semaine que le dimanche et le mardi, on y danse de tout sauf du tango! Donc, bien noter les adresses. Bon, les chauffeurs de taxi connaissent généralement parfaitement, mais autant garder un peu le contrôle de l’itinéraire, des fois que… […]

  2. […] vous avais mentionné dans un billet précédent quelques adresses de milongas à Buenos Aires. Je les ai répertoriées dans une Google Map (on traduit comment?) que j’ai […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :