The Tango Lessons

Si un professeur nous enseigne autre chose, on a l’impression de perdre notre temps et on ne revient pas, car ce n’est qu’à travers les figures qu’on a l’impression d’avancer.

Nous venons de finir le stage d’Ernesto, encore un excellent moment. Dommage pour les absents, mais on dirait qu’il y a pléthore d’activités proposées aux tangueros.

Je pensais qu’en proposant mes activités bien à l’avance, on pourrait éviter les doublons, faire en sorte de remplir les événements de chacun, et se faire de la pub les uns pour les autres, mais visiblement, je n’ai pas eu de chance pour les 2 derniers stages que j’ai organisés.

J’encourage donc les organisateurs à continuer à regarder l’Agenda Niceto Tango avant de planifier leurs événements. Surtout maintenant que chaque organisateur y introduit ses propres événements. Moi en tout cas, je continuerai.

A part ça, Ernesto (qui donne un cours de chacarera ce jeudi à 19h à la Casona Latina, venez nombreux!) m’a fait découvrir quelques vidéos hilarantes à l’occasion de la mise en ligne de la première vidéo YouTube de son blog.

Je ne résiste pas au plaisir d’en reproduire quelques unes. Voici donc la meilleure série pour apprendre les figures essentielles du tango. Grâce aux célèbres Walter et Waldo.

En commençant par: Le Bulldog

Comme beaucoup le savent, le tango, c’est les figures, les figures, les figures et rien que les figures. Comme au supermarché, on parcourt les cours et les stages pour apprendre plein de nouvelles figures, même s’il nous manque les bases.

Ensuite, Le Pendule

Du coup, les profs se muent en marchands de figures, soit par facilité, soit parce que c’est ainsi que c’est le plus facile de fidéliser et faire revenir les élèves.

Et une figure de plus, une: La Trompette

Vous excuserez mon ton décalé et ironique, que je ne me permets pas souvent sur ce site, et j’en profite pour tirer mon chapeau à chaque prof de tango qui se focalise sur la technique, la posture, la relation avec l’autre et l’improvisation, même au risque de perdre des élèves et de moins bien gagner sa croûte.

Pour finir, Le Repassage

En attendant, je devrais essayer d’inviter Walter et Waldo pour un prochain stage.

(Et en bonus, pour les aficionados, La Pisadita)

~ par jononline sur 15/11/2010.

Une Réponse to “The Tango Lessons”

  1. Meuhh non il n’y a pas que les figures, il y a aussi l’accoutrement. Tout le monde le sait bien, une belle paire de chaussure dernier cri fait des pivots toute seule. Et puis il y a aussi la boulimie de cours qui fait le tanguero! mais bon c’est vrai que dans un tango (même pas une tanda) si on arrive a enchainer coute que coute toutes les figures (qui existe sur terre) , c’est une réussite absolue.
    ps : à lire dans le même ton que le post🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :